Réservation d’un transport pour un patient

Vous devez transporter un patient?

Vous trouverez ci-dessous des renseignements et des documents téléchargeables sur le processus de réservation d’un transport pour un patient. Si vous avez des questions, consultez d’abord la FAQ sur les partenaires en soins de santé ou le site Web du Centre provincial d’autorisation du transfert des patients.

Réserver un transport pour un patient

Cliquez sur l’un des sujets ci-dessous pour lire ou télécharger des instructions détaillées qui vous aideront à réserver un transport pour un patient.

Réservation d’un transport pour un patient

Besoin d’Ornge pour transférer un patient ? Voici la liste des renseignements essentiels dont vous aurez besoin pour effectuer une réservation.
 
Afin que le patient bénéficie de soins de grande qualité, veuillez fournir les renseignements suivants avant la réservation
 
Gravité de l’état du patient
 

  • Première urgence (vie en danger, état instable)
  • Urgence (vie pas en danger, transport rapide nécessaire)
  • Transfert planifié (rendez-vous prévu/pressant, TDM, IRM, clinique)
  • Examen de routine (reportable, non urgent)
 
 
Renseignements sur le patient
 
  • Nom
  • Date de naissance
  • Poids
  • Carte Santé ou numéro de bande (peut inclure la CSPAAT ou un autre identifiant)
  • Escorte le cas échéant (s’agit-il d’un retour après un traitement ?)
  • Établissement d’origine et d’accueil, service et coordonnées
  • Détails de l’incident, diagnostic ou raison du transport
  • Diagnostic et traitement
  • Équipement médical requis (respirateur, oxygène, pompes à perfusion, moniteur, matériel d’oxygénation extracorporelle, ballon de contrepulsion intra-aortique, etc.)
  • Cathéters et sondes (IV, cathéter artériel, cathéter central, drain thoracique, sonde nasogastrique/oro-gastrique, drain Jackson Pratt, sonde de Foley, etc.)
  • Perfusion (sédatifs, inotropes, nitrates, anticoagulants, etc.)
  • Médicaments et doses
  • Antécédents médicaux pertinents
  • Allergies
  • Code de l’état du patient
  • Isolement du patient (transmission par contact, gouttelettes, voie aérogène)

 
Veuillez fournir une copie de tous les documents à l’équipe pour qu’elle les transmette à l’hôpital d’accueil.
Vous voulez en savoir plus ?
Un agent des communications est disponible en tout temps pour répondre à vos questions. Il vous suffit de téléphoner au centre de contrôle des opérations au 1.833.401.5577.
 
Vous pouvez également consulter notre portail Healthcare Partner en ligne au
www.ornge.ca/healthcare

Transport sanitaire : préparation du patient

Le domaine du transport sanitaire est rempli de défis. Pour des impératifs de sécurité durant le transport, il se peut qu’un patient doive subir avant le départ des interventions qui n’auraient pas été nécessaires autrement. Afin de réduire le temps de préparation du patient pour l’équipe d’Ornge, veuillez prévoir les éléments suivants :
 
Renseignements sur le patient
Une personne doit pouvoir transmettre des détails pertinents à l’agent de répartition, au médecin spécialisé en transport sanitaire ou à l’équipe d’Ornge et doit pouvoir répondre à leurs questions. La communication de médecin à médecin est souvent utile, et un médecin spécialisé en transport sanitaire est accessible en tout temps. Voici des exemples de renseignements pertinents :
  • Détails de l’incident et antécédents médicaux pertinents
  • Médicaments et allergies
  • Traitement et réaction, appareils, perfusions et autres traitements en cours
  • Signes vitaux récents et signes physiques pertinents
  • Résultats à l’ECG à 12 variations (si pertinents) et valeurs de laboratoires pertinentes
  • Résultats d’imagerie diagnostique – laissez l’équipe regarder les images si elles se trouvent dans un PACS ou sur un CD
  • Mesures de réanimation : ordonnance de non-réanimation ou directives préalables
 
Veuillez fournir une copie de tous les documents à l’équipe pour qu’elle les transmette à l’hôpital d’accueil.
 
Préparation du patient
  • Accès intraveineux (2 larges canaux pour intraveineuse périphérique en cas d’hémorragie hypotensive, active ou grave, de traumatisme grave, de sepsie ou de brûlures)
  • Sonde de Foley*
  • Sonde gastrique*
  • Voies respiratoires soutenues ou dégagées*
  • (p. ex. Échelle de Glasgow ≤ 8)
  • GSA récente si ventilation artificielle
  • Immobilisation de la colonne vertébrale*
  • Cathéter artériel/central*
  • Produits sanguins*
  • Les patientes enceintes en travail actif doivent avoir subi un examen pelvien dans l’heure précédant le départ pour évaluer la probabilité d’un accouchement imminent.
  • Les médicaments (prise régulière ou au besoin) sont administrés avant le départ, en particulier si le patient sera escorté par des ambulanciers paramédicaux de soins primaires qui ne pourront pas les administrer en vol (p. ex. antinauséeux, analgésiques au besoin).
  • Les fractures des extrémités sont attelées.
 * S’il y a lieu
 
À son arrivée, l’équipe de transport d’ornge :
  • Prendra connaissance des antécédents et procédera à un bref examen physique
  • Consultera la copie du dossier du patient et d’autres données pertinentes
  • Communiquera avec le médecin spécialisé en transport sanitaire pour obtenir un avis médical, au besoin
  • S’assurera que le patient est prêt pour le transport
    • Surveillera la fréquence cardiaque, la pression artérielle et la saturation du sang en oxygène
    • S’assurera que les accès intraveineux sont bien dégagés, placera les sacs pour perfusion intraveineuse sur les pompes et utilisera les pompes à perfusion au besoin ; il se peut que les cathéters doivent être remplacées en raison du système de transport aérien normalisé
    • Surveillera les voies aériennes des patients intubés en vérifiant la position du tube entrachéal (observation clinique ou radiographie pulmonaire) et en s’assurant qu’il est bien fixé
    • Stabilisera le patient avec un insufflateur de transport (si le patient est intubé ou branché à un respirateur)
    • Effectuera d’autres interventions au besoin
    • Transférera le patient sur une civière et l’attachera solidement

Vous voulez en savoir plus ?
Un agent des communications est disponible en tout temps pour répondre à vos questions. Il vous suffit de téléphoner au centre de contrôle des opérations au 1.833.401.5577.
Vous pouvez également consulter notre portail Healthcare Partner en ligne au
www.ornge.ca/healthcare.

Transport sanitaire : préparation du patient

Patients pédiatriques
 
Une personne doit être en mesure de transmettre des détails pertinents à l’agent des communications, au médecin spécialisé en transport sanitaire ou à l’ambulancier. La communication de médecin à médecin est souvent utile, et un médecin spécialisé en transport sanitaire est accessible en tout temps.
Assurez-vous de vérifier auprès d’Ornge si l’enfant peut être accompagné d’un parent.
Veuillez préparer ou prévoir les éléments suivants avant l’arrivée de l’équipe.
 
Renseignements sur le patient
  • Détails de l’incident et antécédents médicaux pertinents
  • Médicaments et allergies
  • Traitement et réaction, appareils, perfusions et autres traitements en cours
  • Signes vitaux récents et signes physiques pertinents
  • Valeurs de laboratoire pertinentes, résultats à l’ECG, etc.
  • Résultats d’imagerie diagnostique – laissez l’équipe regarder les images si elles se trouvent dans un PACS ou sur un CD
  • Pour les patients intubés – veuillez effectuer une radiographie pulmonaire après l’intubation
  • Pour les patients ayant subi un trauma et d’autres patients qui pourraient avoir besoin de produits sanguins en route – prévoyez entre 2 et 4 unités de concentré de globules rouges pour le transport
 
Veuillez fournir une copie de tous les documents à l’équipe pour qu’elle les transmette à l’hôpital d’accueil.
 
 
Suivi et traitement
  • N’hésitez pas à demander à parler au médecin spécialisé en transport sanitaire pédiatrique (MSTSP) d’Ornge : il vous conseillera sur les soins à prodiguer au patient jusqu’à l’arrivée de l’équipe de transport d’Ornge.
  • Pour les enfants qui seront transportés à une unité de soins tertiaires, l’UNSI et l’USIP de votre région demeureront à votre disposition et vous aideront à établir un diagnostic et un traitement en attendant l’arrivée de l’équipe de transport. Si l’état du patient change, informez-en le centre de contrôle des opérations d’Ornge et appelez le centre de soins tertiaires de votre région pour obtenire l’aide.
 
À son arrivée, l’équipe de transport d’Ornge :
  • Poursuivra la surveillance cardio-respiratoire (rythme cardiaque, fréquence respiratoire, pression artérielle, oxymétrie, capnographie)
  • Évaluera la température ainsi que la glycémie et les autres analyses sanguines réalisées au point d’intervention (p. ex., gaz sanguin, lactate, électrolytes)
  • Surveillera les voies respiratoires de l’enfant s’il est intubé, en vérifiant la position du tube endotrachéal (observation clinique ou radiographie pulmonaire) et en s’assurant qu’il est bien fixé
  • Stabilisera l’état de l’enfant avec un insufflateur de transport, au besoin
  • S’assurera que toutes les lignes intraveineuses fonctionnent et qu’elles sont bien rattachées aux pompes à perfusion, et contre-vérifiera tous les médicaments avant le transport
  • Administrera à l’enfant tous les médicaments et traitements prescrits par le MSTSP avant le départ
  • Transférera l’enfant sur l’équipement à bord du véhicule
  • Avisera les parents et la famille du patient de son état, du plan de transport et de la destination
  • Tentera d’amener un parent ou un autre membre de la famille avec l’enfant
  • Fera le point sur l’état du patient et l’heure d’arrivée prévue à l’hôpital (communication effectuée de préférence par le MSTSP)
 
Vous voulez en savoir plus ?
Un agent des communications est disponible en tout temps pour répondre à vos questions. Il vous suffit de téléphoner au centre de contrôle des opérations au 1.833.401.5577.
 
Vous pouvez également consulter notre portail Healthcare Partner en ligne au
www.ornge.ca/healthcare.

Protocoles de transport des patients bariatriques

Transport aérien des patients bariatriques
Ornge est le fournisseur de services d’ambulance aérienne de l’Ontario. Le transport des patients complexes constitue un aspect important de notre mandat; il peut toutefois être difficile d’offrir un transport sécuritaire et de qualité à certains patients bariatriques en raison des limites opérationnelles de nos véhicules et de notre équipement. Ornge entend réduire les lacunes dans les services qui leur sont offerts sans compromettre la sécurité.
 
Ce document vise à :

  1. décrire le processus de planification d’Ornge pour le transport sécuritaire des patients bariatriques et les limites opérationnelles inhérentes au processus;
  2. proposer des lignes directrices aux partenaires de soins, dont une liste de vérification pour les établissements d’origine.
 
Processus de planification et limites opérationnelles
  1. Quel est le niveau de soins requis?
  2. Quels aéronefs disponibles peuvent offrir ce niveau de soins?
  3. La civière de l’aéronef peut-elle supporter le poids total du patient et de l’équipement?
  4. La limite de poids et la largeur de l’aéronef sont-elles suffisantes pour accommoder le patient?
 
>>> Choix du véhicule par Ornge
 
  1. Niveau de soins
Les médecins spécialisés en transport sanitaire d’Ornge évaluent le niveau de soins requis parmi les trois suivants :   
  • Soins primaires : soulagement des symptômes (paramédicaux en soins primaires).
  • Soins avancés : méthodes de réanimation avancée et transport des patients sous respirateur mécanique ou perfusions multiples (paramédicaux en soins avancés et en soins critiques).
  • Soins critiques : possibilité d’administrer une plus grande variété de médicaments qu’en soins avancés, dont le propofol et les perfusions d’adrénaline, et de traiter des patients plus complexes : néonataux, obstétriques, sous oxygénation extracorporelle, sous ballon de contrepulsion intra-aortique, etc. (paramédicaux en soins critiques).
     
    1. Types d’aéronefs disponibles
Selon le niveau de soins requis, Ornge peut utiliser ses aéronefs à voilure fixe (PC-12) ou ses hélicoptères (AW139), ou encore faire appel à des transporteurs visés par une entente permanente possédant différents types d’aéronefs à voilure fixe. Les véhicules d’Ornge conviennent aux niveaux de soins avancés et critiques, tandis que les autres sont surtout utilisés pour les soins primaires.

 
  1. Limites de poids des civières
    Chaque type de civière a sa propre limite de poids, qui tient compte à la fois du patient et de l’équipement.
Les patients en soins avancés ou critiques requièrent généralement plus d’équipement médical. Par conséquent, le poids maximal autorisé pour ce type de patient est généralement moins élevé qu’en soins primaires.
 
Exemple Patient 1 (primaires) Patient 2 (avancés)
Limite de poids de la civière 500 lb (227 kg) 500 lb (227 kg)
Moniteur cardiaque 23 lb (10 kg) 23 lb (10 kg)
Étagère à fournitures 23 lb (11 kg) 23 lb (11 kg)
Respirateur -- 20 lb (9 kg)
Pompe à perfusion (x2) -- 12 lb (5 kg)
Sacs pour perfusion intraveineuse (x2) -- 4 lb (2 kg)
Poids maximal du patient 454 lb (206 kg) 418 lb (190 kg)
 
Les civières pour patients bariatriques ont différentes limites de poids, de 500 lb (227 kg) à 700 lb (318 kg). Leur disponibilité varie selon l’endroit et le type de transport (aéronef ou ambulance).

 
  1. Limites de poids et de taille des aéronefs
Les aéronefs n’ont pas tous les mêmes capacités opérationnelles; le poids et l’équilibrage influencent grandement la sécurité du transport. Par conséquent, il est essentiel de connaître le poids exact du patient.
Dans le cas des patients bariatriques, il faut également connaître leur largeur exacte. Les dimensions de la porte et la configuration de la cabine peuvent poser problème, particulièrement si la civière est fixée au mur. Ornge veillera à sélectionner un véhicule approprié.
 
Points à retenir pour les fournisseurs
  • Toutes les demandes de transport doivent passer par le centre de contrôle des opérations (CCO) d’Ornge, ou par le processus One Number to Call dans le cas des malades en phase critique.
  • Pour les patients bariatriques, le CCO notera les informations fournies par l’établissement d’origine (poids, largeur et état du patient) afin d’envoyer le bon aéronef.
  • La largeur est une mesure unidimensionnelle, prise en ligne droite au point le plus large du patient (couché sur le dos). Elle est à distinguer de la circonférence, qui n’est pas nécessaire pour le transport.
  • Le transport aérien sécuritaire est plus complexe que le transport terrestre, et les capacités varient selon l’aéronef. La sélection d’un véhicule doit tenir compte de nombreux facteurs; les délais pourraient donc excéder ceux des demandes de transfert habituelles.
  • Il est essentiel de fournir à Ornge des renseignements exacts sur le poids et la largeur du patient ainsi que sur l’équipement requis durant le transport.

 
Marche à suivre pour les établissements d’origine
  1. Déterminer si le patient répond aux critères bariatriques. En ce qui concerne le transport, tout patient dont le poids excède les 120 kg ou dont la largeur dépasse 27 pouces est considéré comme bariatrique.
  2. Avant de choisir la destination, s’assurer que l’établissement d’accueil peut répondre aux besoins du patient (p. ex., capacité d’accommoder un patient bariatrique en imagerie diagnostique).
  3. Demander un transport. Le CCO demandera les renseignements suivants, nécessaires pour le calcul du poids total :
    1. Poids du patient
    2. Largeur du patient
    3. Équipement médical requis pendant le transport (Ornge en estimera le poids)

Ornge évaluera le niveau de soins requis ainsi que le poids combiné du patient et de l’équipement médical, puis choisira un véhicule et un équipage de vol appropriés.
Ornge assurera aussi la liaison avec le service paramédical local pour planifier la logistique et déterminer les limites opérationnelles potentielles.
Il est essentiel de mesurer le poids et la largeur avec autant d’exactitude que possible pour qu’Ornge puisse choisir le véhicule et l’équipage de vol appropriés.
Tout renseignement erroné peut entraîner des retards considérables.
 
Que faire si le transport aérien est impossible?
Dans certains cas, le transport aérien est impossible; le transport terrestre est donc la seule option viable. Si celui-ci est également impossible (p. ex., le patient se trouve dans un endroit accessible uniquement par voie aérienne), Ornge collaborera avec les partenaires de soins pour trouver des options de soutien et déterminer si des mesures extraordinaires sont possibles.
 
Vous voulez en savoir plus?
Un agent des communications peut vous répondre en tout temps au centre de contrôle des opérations, au 1.833.401.5577.
Vous pouvez également consulter notre portail Healthcare Partner en ligne au www.ornge.ca/soins-de-sante.


 

Transport sanitaire pédiatrique

Critères d’utilisation du transport sanitaire
 
Les critères suivants visent à orienter les établissements de santé qui envisagent de recourir aux services de transport sanitaire (aérien ou terrestre) d’Ornge. Chaque cas sera évalué individuellement, et l’avis d’un médecin ou d’un pédiatre spécialisé en transport sanitaire sera sollicité au besoin.
 
N. B. : Pour pouvoir bénéficier du service, l’enfant (moins de 18 ans) doit répondre à l’un des critères suivants.
 
Critères d’utilisation du service
  1.  L’enfant a besoin d’une expertise pédiatrique spécialisée.
  2. L’enfant nécessite durant le transport une administration continue de médicaments ou de produits sanguins par intraveineuse.
  3. L’état de l’enfant nécessite durant le transport l’utilisation d’appareils de surveillance ou d’équipement spécialisés. Voici quelques exemples :
  1. Respirateur
  2. Pompe à perfusion multimodes
  3. Appareil de surveillance hémodynamique ou effractive
  1. L’état de l’enfant risque fortement de se détériorer durant le transport, et une intervention spécialisée pourrait être nécessaire.
 
Il se peut que certaines demandes de service ne répondent pas aux critères susmentionnés. Ornge aidera les professionnels de la santé à évaluer le niveau de soins et le type de véhicule (aérien ou terrestre) appropriés.
 
Ornge offre des services de transport pour les nourrissons et les enfants. Pour les nourrissons âgés de moins de 28 jours ou pesant moins de 5 kg, envisagez de faire appel à l’équipe de transport néonatal de l’hôpital de votre région. Ornge collabore avec ces équipes pour les transports sur de longues distances.
 
Vous voulez en savoir plus ?
Un agent des communications est disponible en tout temps pour répondre à vos questions. Il vous suffit de téléphoner au centre de contrôle des opérations au 1.833.401.5577.
 
Vous pouvez également consulter notre portail Healthcare Partner en ligne au
www.ornge.ca/healthcare

Programme de transport terrestre pour soins intensifs

Critères d’utilisation du service

Les critères suivants ont été conçus pour déterminer si un patient répond aux exigences du Programme de transport terrestre pour soins intensifs d’Ornge.
 
Tous les problèmes concernant l’utilisation du service seront résolus par le commandement médical en ligne d’Ornge (médecin spécialisé en transport sanitaire).
 
  1. Le patient nécessite durant le transport une administration continue de médicaments ou de produits sanguins qui va au-delà des compétences d’un ambulancier paramédical de soins primaires.
  2. L’état du patient nécessite durant le transport l’utilisation d’appareils de surveillance ou d’équipement spécialisés. Voici quelques exemples :
    1. Respirateur
    2. Stimulateur cardiaque externe
    3. Pompe à perfusion multimodes
    4. Appareil de surveillance hémodynamique ou effractive
    5. Ballon de contrepulsion intra-aortique
  3. Le patient nécessite durant le transport un niveau de soins qui :
  1. excède les soins infirmiers de nature générale ;
  2. b. va au-delà des compétences d’un ambulancier paramédical de soins primaires.
  1. L’état du patient risque fortement de se détériorer durant le transport, et une intervention spécialisée pourrait être nécessaire.
  2. Il se peut que certaines demandes de service ne répondent pas aux critères susmentionnés. Celles-ci seront évaluées au cas par cas, et les décisions seront prises, au besoin, par un médecin spécialisé en transport sanitaire.
 
Appelez-nous Rendez-vous en ligne au
Lorsque vous appelez au centre de contrôle des opérations, vous devez fournir les renseignements suivants :
  • Votre nom
  • Nom et ville de l’hôpital
  • Nom et no de téléphone de la personne-ressource
  • Nom du patient, âge et poids (transport aérien)
  • Raison du transfert
  • Antécédents médicaux (dont les signes vitaux et les valeurs de laboratoire, le cas échéant)
  • Médicaments administrés par perfusion
  • Besoins en équipements
  • Coordonnées de l’hôpital d’accueil (nom et personne-ressource)
  • No d’Assurance-santé de l’Ontario
www.hospitaltransfers.com/transfer.
 
Lorsque vous sélectionnez les options Emergent [Première urgence] et Land [Terrestre], le centre de contrôle des opérations est avisé que vous avez besoin d’un transport terrestre. Pour obtenir votre numéro de transfert du Centre provincial d’autorisation du transfert des patients, téléphonez au 1.833.401.5577.
 
 
 
 
Vous voulez en savoir plus ?
Un agent des communications est disponible en tout temps pour répondre à vos questions. Il vous suffit de téléphoner au centre de contrôle des opérations au 1.833.401.5577.
 
Vous pouvez également consulter notre portail Healthcare Partner en ligne au
www.ornge.ca/healthcare.
 
 

Transport hors province

Ornge est responsable de fournir des services aéromédicaux aux résidents de la province de l’Ontario afin qu’ils soient traités en Ontario. Lorsqu’un résident nécessite un traitement ou une intervention qui n’est pas offert dans la province, la coordination du transfert du patient vers une autre province est assurée par CritiCall ou par l’hôpital.

Si un non-résident nécessite un transport aéromédical pendant qu’il se trouve dans la province, les mêmes processus s’appliquent, notamment en ce qui concerne le transport du patient vers l’établissement médical le plus approprié (déterminé par CritiCall ou par l’hôpital) et l’autorisation d’un transfert hors province. Les non-résidents peuvent se voir facturer les coûts du transport. Pour en savoir plus sur la facturation des services d’ambulance aux résidents de l’Ontario et aux visiteurs en provenance d’autres provinces et d’autres pays, consultez la section à cet effet sur le site Web public du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Si un hôpital de l’Ontario demande à ce qu’un non-résident de la province ne répondant pas aux critères d’admissibilité d’Ornge soit transféré dans un établissement aux États-Unis, Ornge recommande de faire appel aux services d’un affréteur. Ornge n’est pas responsable des frais associés à ces services. Pour en savoir plus, consultez la page Services de santé hors pays couverts par l’Assurance-santé de l’Ontario sur le site Web public du ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

Si vous avez des questions, consultez d’abord la FAQ sur les partenaires en soins de santé.